Histoire du musée

 

Le musée des Beaux-Arts de Dijon,

toute une histoire...

  • Du XIe au XVe siècle : l'actuel Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne n'est qu'une simple forteresse adossée au castrum, édifié au IIIe siècle.

 

  • 1364- 1404 : le logis ducal est reconstruit et étendu par Philippe le Hardi, premier duc Valois.

 

  • 1681-1786 : les gouverneurs de Bourgogne puis l’assemblée des Etats agrandissent et transforment l’ancien palais des Ducs en palais des Etats de Bourgogne. En 1766 : François Devosge crée l’Ecole de Dessin de Dijon. Quelques années plus tard, celle-ci est installée cour de Flore puis dans la nouvelle aile le long de la rue Rameau.

 

  • 1799 : ouverture du musée au public. L'État contribue largement à enrichir le musée par des dépôts : plus de 400 depuis 1803. Outre une politique d’acquisition active, le musée doit aussi une part importante de ses richesses à la générosité de ses nombreux donateurs : plus de 700 noms figurent sur les inventaires du musée.

 

  • 1852 : une nouvelle aile est édifiée pour accueillir les collections, à l’Est, entre le palais et le grand théâtre.

 

  • 1939-1945 : pour être protégées de la guerre, les œuvres du musée sont transportées et installées dans les châteaux bourguignons.

 

  • 1945-1950 : après la guerre, la réinstallation des œuvres dans le musée s’accompagne d’une grande réorganisation.

 

  • 1970 : travaux réalisés pour accueillir la donation Granville.

 

....qui continue

  • Septembre 2010 à janvier 2011 : déménagement des collections se trouvant dans les anciennes réserves pour libérer les espaces du 3e étage entrant en chantier dans le palais des Ducs de Bourgogne.

 

  • Janvier 2011 à avril 2013 : phase 1 des travaux de rénovation du musée des Beaux-Arts de Dijon – Parcours Moyen Âge et Renaissance et cour de Bar.

 

  • 7 septembre 2013 : inauguration du parcours Moyen Âge et Renaissance en présence de la ministre de la culture et de la communication.

 

  • Septembre 2013 – janvier 2016 : déménagement des collections se trouvant dans les anciennes réserves, en sous-sol, pour libérer les espaces entrant en chantier puis déménagement des collections des salles d’exposition permanente concernées par la phase 2 des travaux.

 

  • Février 2016 à novembre 2018 : travaux dans les 50 salles qui présenteront les collections de l’Antiquité et celles allant du XVIIe au XXIe siècle.

 

  • Novembre 2018 à l'été 2019 : réception des travaux, installation des œuvres, de la signalétique et des outils de médiation, aménagement de la librairie/boutique

 

  • Eté 2019 : Ouverture des 64 salles du musée métamorphosé